Ecrire autrement

Cours particuliers ENFANTS / ADOLESCENT

Depuis quelques années, le nombre d’enfants en difficultés scolaires ne cesse d’augmenter. Les apprentissages des fondamentaux sont pour certains des heures de casse-tête. Nous entendons parler de plus en plus de problèmes de dysfonctionnement : Dyslexie, dyspraxie, dysorthographie, dyscalculie… Ces enfants qui arrivent difficilement à intégrer les fondamentaux souffrent aussi en général de problèmes de comportement.
Ils ont du mal à se concentrer, à mémoriser, à comprendre des consignes, manquent de repères dans le temps et l’espace… Que ce soit en français ou en mathématiques, chaque apprentissage nous amène à construire des chemins cognitifs. Cette construction doit respecter « la porte d’entrée » de chacun car nous n’avons pas tous le même profil pédagogique (Antoine de la Garderie) et il sera aussi primordial d’y ajouter la parole pour que l’information soit perçue consciemment.
Mon travail consiste à amener l’individu à prendre conscience de ses capacités en l’ouvrant à ses perceptions. La mise en mot de tout ce qu’il voit, touche, entend, lui permettra ainsi de mieux se concentrer et d’agir de façon autonome.
Confondre un « b » d’un « d » n’est pas forcément un symptôme de la dyslexie mais peut être tout simplement une discrimination visuelle. L’enfant voit un trait et un rond mais son manque de repère dans l’espace le perturbe donc il est difficile pour lui de voir la différence.

Essayez avec votre enfant :

Demandez –lui de dessiner un « d » dans du sable ou de la farine et de décrire à voix haute ce qu’il fait : D’abord, je fais un rond puis un trait : je viens de faire un « d ». Grâce au geste associé à la parole, son cerveau prendra alors consciemment l’information et vous le ferez travailler en connectant son œil, sa main et sa bouche.
Les apprentissages montés mécaniquement ou intuitivement sont inscrits dans l’hémisphère droit (mémoire à court terme). La parole, le questionnement et l’analyse permettent à l’information de passer dans mon hémisphère gauche (mémoire à long terme). Puis, nous retravaillerons toutes les notions apprises mécaniquement. Nous passerons tous les apprentissages par le mime, le questionnement, l’analyse … accompagnés de la parole pour que celles-ci soient comprises finement. Il comprendra très vite les bienfaits d’apprendre, d’écrire «en se parlant».

Essayez avec votre enfant :

1ère étape : Dictez à votre enfant cette phrase : « La fermière regarde les vaches qui s’éloignent dans le pré ».
2ème étape : Puis, demandez- lui de répéter la phrase et de l’imaginer dans sa tête. Que vois- tu ? La fermière et les vaches. Que fait la fermière ? Elle regarde. Que font les vaches ? Elles s’éloignent. Où sont les vaches ? Dans le pré. Où est la fermière ? Dans la cour de la ferme ou au bord du pré. Imagines-tu la scène ?
Ensuite, demandez-lui de réécrire la phrase en la disant à haute voix (Il doit dire le mot qu’il écrit au fur et à mesure). Le but étant de l’amener à avoir une écriture consciente et d’en comprendre le sens.
Votre enfant a besoin de soutien scolaire, je vous propose des cours particuliers pour revoir tous les fondamentaux en français ou mathématique : conjugaison, grammaire : les accords de participes- passés, les diverses règles, l’orthographe. Nous aborderons tous ces thèmes en partant du mime et de cas concrets pour l’amener à comprendre la logique de la leçon.

La concentration

Ce n’est pas parce que nous voyons, entendons ou sentons que nos perceptions sont conscientes. Sans cette perception consciente, l’enfant ne peut ni se concentrer ni agir de façon autonome. Au travers d’exercices ludiques sur les 5 sens et des exercices de logiques, l’enfant va apprendre à verbaliser, à se questionner, à analyser, ainsi pouvoir mieux mémoriser, se concentrer et devenir autonome.

http://www.stage-memoire.com

La grammaire en vécu

La grammaire est généralement perçue comme une succession de règles à apprendre par cœur. Alors que celle-ci doit nous amener à la compréhension, à la perception du JE : acteur et de sa relation à l’autre. Cette approche de la grammaire sera centrée sur le sens : comprendre chaque notion en les vivant soi-même, en les mimant, en créant ses propres phrases, en étant acteur pour en comprendre le sens.
Cours particuliers, personnalisés et adaptés à l’âge de l’enfant (primaire, collège, lycée)
- Reconnaître les verbes et son sujet et savoir les conjuguer.
- Travail sur les temps et les comprendre : chronologie des actions.
- Les accords avec être et avoir.
- Travailler les pièges et les cas difficiles.
- Savoir quand et pourquoi mettre ER.
- Leur/leurs- Tous/tout- C’est/s’est/ses/ces...

Les mathématiques en manipulant

Le problème d’une dyscalculie ou de l’innumérisme est souvent lié à une mécanisation des apprentissages. Chaque étape doit être comprise et acquise consciemment, il sera donc important de reprendre la construction à partir de l’élément non compris. L’enfant passera par la manipulation des doigts, aux allumettes puis aux symboles pour l’amener progressivement à l’abstraction.
- Travail de la numération (intégrer le chiffre comme une quantité et non comme une suite de mots)
- Travail sur les 4 opérations.
- Apprendre les tables de multiplication en manipulant.
- Travail sur le programme de l’enfant (Primaire –collège)

Me contacter

ECRIRE AUTREMENT marque déposée INPI - Numéro : 4025098
Pack Présence Entreprise est un produit Web Systeme - Tous droits réservés
WEB SYSTEME Sarl - BP 40037 - 49125 TIERCE - Maine-et-Loire
Création de site Web Angers - Services aux entreprises Frais kilométrique